La Kahena, reine des Berbères

La Kahena reine des Berbères
De Moh Cherbi et Thierry Deslot

Présentation de l’éditeur


À la fin du VIIe siècle après J.-C., lorsque, après plusieurs tentatives infructueuses, les Arabes repartent à l’assaut du Maghreb, avec une armée commandée par Hassan Ibn-Noomane, ils se heurtent une nouvelle fois à la résistance berbère. C’est une reine de l’Aurès, Dihya, surnommée  » la Kahena  » qui est l’âme de cette résistance. Elle combat énergiquement et tient en échec les Arabes, mais elle finit par être vaincue et capturée. Elle demeure vivante dans la mémoire de tous les Berbères.

Biographie de l’auteur

Moh Cherbi est né à Tizi-Hibel, en Kabylie, il se consacre à l’enseignement de la langue berbère et à la recherche en littérature berbère. Il a déjà publié chez le même éditeur Chanson kabyle et identité berbère, l’œuvre de Aït Menguellet en collaboration avec A. Khouas et Les Rois berbères en collaboration avec Thierry Deslot. Journaliste et poète, il a écrit de nombreuses chansons interprétées par plusieurs chanteurs kabyles (Meksa, Djurdjura, Abranis…) Il anime actuellement une émission sur Beur FM,  » culturum « . Thierry Deslot est historien, il a déjà publié différents ouvrages (impératrices et reines de France, éd. La Bruyère, Les Rois berbères en collaboration avec Moh Cherbi). Pendant un an, il a animé sur la chaîne BRTV des émissions hebdomadaires consacrées à l’histoire de l’Afrique du Nord.

18 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Mulud
    Jan 26, 2013 @ 18:14:44

    Bonjour a vous !
    l’Histoire de la Reine Dihia fait partie de cette Histoire la quelle vous dites ne pas parler d’elle.mais bref c’est pas la Question.
    la Question de le fait de dire avec une Grande Mauvaise conscience de «  »le reste on le devine » »
    c’est cette phrase qu’est ma fait agire.tu es français je fini par le savoir.
    ça me choque pas de votre part toi et ta nation.(je respecte le fait que votre blog et d’histoire pas de Politique,je airais pas plus loin)
    pour ne pas trop dire.l’histoire de cette reine ne’est pas l’affaire des Algeriens,car se n’est pas leur histoire.c’est l’histoire des Amazighs.sauf c’est les Algeriens le font comme le ferrait un historien Chinois ou Bréziliens.
    les lgeriens leur histoire c’est le bédouin abd el kader l’ami de la Francie occidentale.et les Bédouins de Damas et Baghdad.car ici en A frique du nord ils ont plus d’histoire depuis 739 et 909.
    merci pour l’espace d’expression.

    Réponse

    • alzaz
      Jan 29, 2013 @ 22:23:04

      A votre service

      Réponse

    • lili
      Déc 05, 2015 @ 17:23:44

      mulud, tu es vraiment un âne bâté.
      Alors selon toi Kahina n’est pas l’affaire des algériens? Tu te mets le doigt dans l’œil. Alors si je suis ton raisonnement, je peux affirmer que la Kahina n’est pas l’affaire des Kabyles non plus vu qu’elle était pas Kabyle, elle était des Aurès. Vous les Kabyles, vous êtes des voleurs d’histoire, vous vous appropriez impunément de grandes figures de notre histoire à tous sans la moindre gêne.
      Quand à l’arabité des l’algérien, sache qu’ils sont autant berbère que toi, pauvre idiot.
      Nous ne parlons plus le berbère bien avant l’arrivée des arabes: en effet, l’algérien, a comme substrat le punique ( langue de carthage qui était utilisée dans toutes les grandes villes de numidie et qui était parlée par St Augustin et Massinissa). Le berbère , lui est resté utilisé par les habitants de la campagne et des régions reculées.
      Donc oui nous autres, ne parlons plus le berbère de nos ancêtres car nous avons adopté la langue punique, qui est devenu, l’algérien.
      Quand à l’islamisation de l’algérie, sachez, Mr le Kabyle, que votre peuple a une grande responsabilité dans la propagation de l’islam jusqu’en Egypte (eh oui, les Kutama, c’est vous, les Fatimides, c’est encore vous…) Donc, l’espèce de compléxé que tu es, évite de nous donner des ancêtres que nous n’avons pas (arabes), et évite par la même occasion de te donner des ancêtres glorieux que tu n’as pas (Massinissa, Kahina etc…,qui n’étaient pas Kabyles…)
      Accepte le passé peu glorieux des tes aieux, qui étaeint bien souvent agriculteurs, et éleveurs de bétail….

      Réponse

  2. Mulud
    Jan 16, 2013 @ 03:13:22

    Il reste a deviner que en 739 c’était la fin des bédouins orientaux et leur Califat dans la plus Grandes partie de l’Afrique du nord.avec le premier Vicaire (Calife) non Arabe en 739 le Calife Maysar de Tanger..,
    c’est la première fois que le Califat perdre de la terre,de Tanger a Sétif.
    (en 906 ou 907 le plus Occidental des gouverneur orientaux été a Sétif et Belzima)
    je pense que vous savez que tout les bédouins vivant aujourd’hui en Afrique du nord sont de l’émigration de 1053 et les Ibères Musulmans.
    car ceux des premières siècles en tous eumet le Justice de leur actes..
    ps: pour le terre brulée par la Reine,c’est n’est que comme l’appel le Grand Historien arabe,Ibn Hazm «  » un Mensonge Yéménite » »
    elle été au maximum Reine de la Massylie (sans se que reste de Zeugitane)
    alors comment elle a fait pour ruine toute l’Afrique qui n’été pas dans sont Royaume ?!!!
    les bédouins se trouvent dans l’obligation de trouver une explication pour se que ils ont fait alors ils ont crie se récit,comme le fait que le Roi Aksel a fait un Back vers la Chrétienté et bien d’autres histoire a dormir au Stade.
    le situation de l’Afrique avant les premiers Royaumes Musulmans été la meme pour le Haut Egypte,que mon prof aimait appeler la Californie Antique.depuis 642 je pense que jamais rien d’important a vu le Jour.
    (mais avec les Amazighs du moyens age a leur tete les Ketamiens et Zewiliens,mais aussi les Uwariens, et Luwatiens dans le delta)
    vous étés assez superficiel dans cette question contrairement aux sujets de l’Antiquités.mais merci Quand meme.

    Réponse

    • alzaz
      Jan 22, 2013 @ 01:09:59

      Bonjour,
      Si c’est à moi le blogueur que vous vous adressez, autant vous dire que je ne suis pas bédouins, mais français ayant vécu en Algérie (Mostaganem). L’histoire de ce pays m’intéresse pour cette raison.
      Pour ce qui est de rentrer dans les détails, ce n’est pas de mon ressort, je ne suis pas du tout spécialiste en la matière. Ma formation est celle d’un biologiste universitaire.
      La période musulmane n’est pas traitée dans ce blog ; je laisse aux historiens algériens le soin de le faire.
      Merci pour votre intervention intéressante.

      Réponse

  3. robes kabyles
    Nov 26, 2012 @ 06:13:32

    PUBLICITE AUTORISEE Pour

    ROBES KABILES

    Réponse

  4. khoroto
    Avr 03, 2012 @ 00:53:26

    donc on s’y oppose ,comme nos ancetres ,suivons le chemin ,de la lutte de kahena
    sinon c la ruine ,citer par ibn khaldoun
    l’à ou ils mettent les pieds c la ruine assurée ,
    on avancera mieux sans eux ,on a pas la meme vision des choses ,on a pas les memes idées ,eux c l’opposé de nous et de nos revendications ,d’ailleurs notre culture n’est pas la meme ,notre patrimoine historique veulent l’effacer des memoires de nos enfants ,
    eux connaissent pas la valeur des principes dont les heros sont partis ,et oublies ,remplaces par les leurs ,(inventés)

    Réponse

    • lili
      Déc 05, 2015 @ 17:30:13

      Khoroto,
      Je crois que tu sévis dans les sites peu recommandables sensés représenter les Kabyles.
      toi aussi tu es vraiment un âne bâté, comme je n’ai pas envie de me répéter, je te fait un copié collé de mon commentaire envoyé à Mulud:

      Alors selon toi Kahina n’est pas l’affaire des algériens? Tu te mets le doigt dans l’œil. Alors si je suis ton raisonnement, je peux affirmer que la Kahina n’est pas l’affaire des Kabyles non plus vu qu’elle était pas Kabyle, elle était des Aurès. Vous les Kabyles, vous êtes des voleurs d’histoire, vous vous appropriez impunément de grandes figures de notre histoire à tous sans la moindre gêne.
      Quand à l’arabité des l’algérien, sache qu’ils sont autant berbère que toi, pauvre idiot.
      Nous ne parlons plus le berbère bien avant l’arrivée des arabes: en effet, l’algérien, a comme substrat le punique ( langue de carthage qui était utilisée dans toutes les grandes villes de numidie et qui était parlée par St Augustin et Massinissa). Le berbère , lui est resté utilisé par les habitants de la campagne et des régions reculées.
      Donc oui nous autres, ne parlons plus le berbère de nos ancêtres car nous avons adopté la langue punique, qui est devenu, l’algérien.
      Quand à l’islamisation de l’algérie, sachez, Mr le Kabyle, que votre peuple a une grande responsabilité dans la propagation de l’islam jusqu’en Egypte (eh oui, les Kutama, c’est vous, les Fatimides, c’est encore vous…) Donc, l’espèce de compléxé que tu es, évite de nous donner des ancêtres que nous n’avons pas (arabes), et évite par la même occasion de te donner des ancêtres glorieux que tu n’as pas (Massinissa, Kahina etc…,qui n’étaient pas Kabyles…)
      Accepte le passé peu glorieux des tes aieux, qui étaeint bien souvent agriculteurs, et éleveurs de bétail….

      Réponse

  5. Massilya
    Déc 05, 2011 @ 13:49:22

    Nos encetres ètè bien fort et déterminés a garder notre histoire bien vaincante que vaincue, maintenant c’est a nous d’honorer leur mémoire et de préserver notre histoire et future…

    Réponse

    • lili
      Déc 05, 2015 @ 17:33:48

      Avant de vouloir préserver cette histoire qui n’appartient pas exclusivement aux Kabyles, loin s’en faut (la majorité des rois numides étant originaires de l’actuelle Constantine et la Kahina étant originaire des Aurès), apprend d’abord à écrire en français correctement, ça sera un bon début.

      Réponse

  6. Nuber Marc
    Nov 22, 2011 @ 18:32:34

    Bonjour,

    Que reste-t-il de la tribu des « Iubaleni ». Existe-t-elle encore ?
    Merci pour la qualité de votre site.
    Marc Nuber

    Réponse

    • alzaz
      Nov 25, 2011 @ 12:27:26

      Bonjour,
      Je ne saurais vous répondre de façon précise, mais je suppose que le nom n’est plus usité depuis pas mal de temps. Génétiquement parlant, il reste une descendance à peu près certaine (si les affres de l’histoire n’ont pas trop joué contre les Iubaleni) de ces gens-là. Penser que depuis près de mille cinq cents ans, rien ne se serait passé, que tout serait resté à peu près figé serait inexacte. Pour nous Français, on peut se poser la même question sur ce qui nous reste de quelque tribu gauloise dont nous descendrions, ou d’un autre peuple de plus ou moins grande renommée, le propos est le même. Des restes et du nouveau, c’est la génétique des populations.

      Réponse

    • Nuber
      Jan 12, 2015 @ 10:09:42

      Hallo Marc Nuber
      melde dich Bitte mal bei mir es geht um Nuber danke.

      Réponse

  7. omari
    Fév 26, 2010 @ 13:39:24

    Question, je veux avoir des informations sur l’histoire de l’arrivée de l’islam en Algérie et la résistance des Berbères à cette conquête ; et les différents royaumes qui ont été connus dans cette période.

    Réponse

    • alzaz
      Fév 28, 2010 @ 11:57:03

      En Algérie, la résistance aux conquérants islamo-arabes a été très forte, bien plus forte qu’elle ne l’a été au Proche-Orient ou en Egypte.

      Lorsque ‘Oqba ibn Naf’a s’est lancé à la conquête de l’Algérie byzantine, il a rencontré, en 683, les troupes de Koceila, un chef de la tribu des Awrabas qui s’est allié les Byzantins. ‘Oqba est vaincu et tué et Koceila va même reprendre Kairouan.

      En 686, c’est à son tour de perdre une bataille qui lui sera fatale. La Kaahina, une chéfesse, sans doute chrétienne, de la tribu des Jerawas (Aurès), va reprendre le flambeau de la lutte contre l’envahisseur.

      En 695, une nouvelle vague de cavaliers arabes déferle sur les Aurès-Nemenchas. La Kaahina va pratiquer la politique de la terre brûlée pour affamer les agresseurs et même détourner des cours d’eau pour qu’ils meurent de soif. Elle réussi à écraser les Arabes à Meskiana (entre Tebessa et ‘Aïn Beïda et les repousse en Tripolitaine. (Lybie). Il est possible que cette façon de faire se soit retournée contre les autochtones berbères eux-mêmes ; le rapport des forces s’est inversé et lLa Kaahina disparaîtra. Le reste, on le devine : au début du VIIIème siècle, en 710 exactement, tout le Maghreb, de Tanger à Gabès, faisait partie du Khaalifa omeyyade de Damas.

      Pour ce qui est des différents royaumes maures de l’époque, il y en a huit primordiaux. A l’est de l’actuelle Algérie, le royaume d’Altava ; dans la région du Chellif, le royaume gigantesque de l’Ouarsenis ; vers le centre nord du pays, le royaume du Hodna ; en dessous, plus au sud, le royaume de l’Aurès ; en son prolongement vers l’est, le petit royaume des Némenchas ; enfin, à la frontière avec l’actuelle Tunisie, le rouyaume de la dorsale au nord et celui de Capsus au sud, dont on ne sait pas grand chose. En Lybie, les Maures avaient aussi le royaume de Cabaon.

      J’espère que ma réponse vous satisfera. Sinon, il faudra attendre le dernier article de cette première partie (= Jahiliyya) du blog.

      Réponse

  8. achour
    Jan 26, 2010 @ 19:11:23

    azul , ma fille cherche es qu’il ya une autre reine berbers avant kahina

    Réponse

    • alzaz
      Jan 27, 2010 @ 13:36:56

      Bonjour,

      A ma connaissance, des reines charismatiques telle qu’a pu l’être la Kahina, au point d’en être devenu plus un mythe qu’une réalité décrite par l’histoire officielle, il n’y en a pas d’autres.

      Cependant, la première épouse d’un grand aguellid (roi) portait le titre de reine, et ce même si cette reine était d’origine étrangère.

      A bientôt

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nombre de visites de ce blog

  • 301,033
%d blogueurs aiment cette page :